Choisir son miel

Article mis en ligne le 21 août 2010 par abeilleadmin
Imprimer l'article logo imprimer

(Adresses d’apiculteurs conseillés par le Syndicat en cliquant ici)

Acheter du bon miel peut ne pas être aussi simple qu’il y parait. Les miels vendus dans le commerce dans les grandes chaines de distribution (super-marchés) voire même dans les magasins bio (avec label bio européens et label AB) peuvent être des produits d’importation, importés de pays extérieurs à l’europe ou à l’union européenne et mélangés avec d’autres miels. Il est par ailleurs inadapté de se concentrer uniquement sur les miels issus de l’agriculture biologique puisque les abeilles peuvent aller chercher le nectar sur des cultures traitées chimiquement. Une abeille butine à 3km à la ronde autour de la ruche.

Quelques conseils pour acheter votre miel

Préférez plutôt que les miels bios les miels où figurent le nom de l’apiculteur ou son adresse. Choisissez un apiculteur local, en effet, si le miel subit lors du voyage des changements de température, sa qualité peut être altérée. Vérifiez également que le miel n’est pas fermenté, ce qui arrive lorsqu’il contient trop d’eau. Certains supermarchés achètent des miels moins chers parce qu’ils sont au bord de la fermentation, par divers procédés artificiels, ils remontent le taux de sucre pour éviter que le miel ne fermente, ou pasteurisent le miel. Le miel pasteurisé des supermarchés fermente s’il n’est pas conservé à 10°c au frigo.

Les traitements effectués par l’apiculteur

S’ils sont bio, les traitements sont à base d’acide formique, d’alcool ou d’huiles essentielles. Si les traitements sont chimiques, il s’agit de thymol ou d’amitraze, mais l’apiculteur est normalement sensé les effectuer en dehors des miellées. On traite les ruches en automne, les abeilles d’automne meurent avant le printemps et sont remplacées par de nouvelles abeilles. Votre miel ne sera donc jamais en contact directement avec le produit ni avec les abeilles ayant subit le traitement.

Les traitements servent uniquement à se débarrasser du Varroa, un acarien parasite des abeilles, ou dans des cas exceptionnels, à traiter des maladies. Dans ce dernier cas, la ruche est de toute façon trop faible pour produire du miel.

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)

Dans la même rubrique :