La plante carnivore qui dévore le frelon asiatique

Article mis en ligne le 26 juin 2015 par abeilleadmin
Imprimer l'article logo imprimer

Un moyen de lutte biologique efficace contre le frelon asiatique ? Le museum d’histoire naturelle de Nantes vient de publier un article sur la capture de frelons asiatiques par une plante carnivore du genre Sarracenia.

Voici une observation qui va faire grand bruit. François Meurgey du muséum d’histoire naturelle de Nantes et Romaric Perrocheau directeur du jardin des Plantes ont étudiés les insectes capturés par les plantes carnivores de leurs tourbières pédagogiques. Et ce n’est pas une petite surprise qui les attendait : entre les Drosera qui se délèctent des moucherons et les Dionae qui capturent les coléoptères, les Sarracenia préfèrent capturer... le frelon asiatique.

Les Sarracenia sont des plantes carnivores possédant de grandes feuilles transformées en tubes très allongés et dont l’extrémité est protégée par un recourbement de la feuille. Le tube doit en effet être protégé de la pluie, car la plante y déverse des sucs digestifs qui lui permettent de digérer les insectes qui s’y aventurent. Mais le piège ne s’arrête pas là : le bord des feuilles sécrète un liquide sucré qui attire les insectes, et lorsqu’ils tombent sur les parois glissantes de la plante, des poils incurvés vers le bas empêchent l’insecte de remonter. C’est ainsi que des dizaines de Vespa velutina, le frelon asiatique, se retrouvent piégés parmi les mouches et autres insectes volants capturés par la plante.

Pendant un mois, les deux entomologistes ont prélevés 200 échantillons qui contenaient 600 frelons asiatiques, et autant de mouches !

La plante, elle, ne serait pas invasive et ne présent a priori pas de danger d’envahissement. Elle est cultivée par de nombreux botanistes amateurs de plantes carnivores.

Il reste encore à évaluer l’impact de cette plante sur les populations de diptères (mouches) et d’autres hyménoptères comme les abeilles. Mais certains y voient déjà une alternative solide à l’utilisation de piège à frelons asiatiques au bord de nos ruchers. Pourtant, les pièges à frelons asiatiques sont connus pour déstabiliser les populations d’insectes et faciliter l’installation de frelons asiatiques, vérifier que ces plantes sont plus sélectives n’est donc pas à négliger !

Lorsque cela aura été vérifié, et si la Sarracenia permet d’aider nos abeilles, il n’y a aucun doute qu’elle sera le moyen de capture privilégié par les apiculteurs pour protéger leurs abeilles.

La culture de la plante est en effet simple et il existe déjà de nombreux fournisseurs de Sarracenia parmi les horticulteurs. Seule condition pouvent poser problème : comme la plupart des autres plantes carnivores, les Sarracenia ont besoin d’eau en permanence car elles vivent dans les tourbières. Pas de bol pour le frelon asiatique qui vit lui aussi généralement dans les arbres, et qui dit arbre dit forêt et souvent un peu d’humidité...

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)