Le déclin des abeilles

Article mis en ligne le 12 novembre 2011 par abeilleadmin
Imprimer l'article logo imprimer

Voici quelques références issues d’un travail de recherche documentaire, qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux et les causes du déclin des abeilles (syndrome d’effondrement des colonies, CCD, colony colapse disorder)

Dans quelle mesure est-il possible de soutenir les activités apicoles afin de minimiser les difficultés actuellement rencontrées par les apiculteurs en France ?

Définition du sujet :

Le sujet se rapporte aux difficultés économiques et sociales qui concernent tous les apiculteurs en France actuellement et à la mesure dans laquelle il est possible de les surpasser par une politique d’aménagement du territoire et de protection de l’environnement, puisqu’il apparaît que la production de miel, le nombre d’apiculteurs et le bien-être des abeilles semble chuter ces dernières années.

Références :

1. BERTRAND Frédéric. Les maladies de l’abeille domestique (Apis mellifera) et leurs conséquences sanitaires. Parasitologie. Université Claude-Bernard – Lyon 1, 2003. p.190.
Les parasites, maladies et voies de contaminations y sont présentées, tout comme les conséquences sanitaires de ces maladies et les enjeux sociaux-économiques (production de miel, pollinisation,...) qui en découlent. Le document fait état de l’organisation de la filière apicole française, le nombre d’apiculteurs et de ruches ainsi que la législation et l’encadrement en France (peu efficace et contraignant) y sont présentés.
Document trouvé en référence d’un autre document (non retenu) lui-même trouvé depuis le SUDOC.
2. Ben Hamida T. Enemies of bees. Institut de la Recherche Vétérinaire de Tunisie, 2010. p. 19.
Le document donne la liste des principaux Arthropodes (arachnides et insectes) et des quelques mammifères parasites ou prédateurs des abeilles, leur mode de vie et de parasitisme ainsi qu’une évaluation du danger qu’ils représentent pour la ruche. Le document présente également des moyens de lutte et les précautions à prendre pour éviter que ces prédateurs et parasites ne prennent le dessus sur la ruche.

3. KAPLAN Kim. Questions and Answers : Colony Collapse Disorder [en ligne]. Agricultural Research Service, United States Department of Agriculture, 2010. Disponible sur http://www.ars.usda.gov/ (consulté le mercredi 11 Mai 2011).
Article de vulgarisation scientifique réalisé par un chercheur sous forme d’interview, il y est fait l’état des lieux des recherches effectuées avant 2010 sur le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles et l’estimation des conséquences économiques, ainsi que l’estimation de la baisse de production en miel. Il y est aussi question de la réponse des apiculteurs face à la disparition de leurs abeilles (déplacements des zones trop polluées, traitements,…).

4. Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments. Mortalités, affaiblissement et effondrements des colonies d’abeilles. AFSSA, 2008 (actualisé en 2009). p. 221. Disponible sur http://www.afssa.fr/Documents/SANT-Ra-MortaliteAbeilles.pdf (consulté le samedi 14 Mai 2011).
Le document indique les causes possibles de l’effondrement des colonies d’abeilles en France, et donne détails sur l’organisation et la gestion de la filière apicole en France, mais aussi sur les recherches effectuées actuellement et les mesures à prendre pour protéger les abeilles et donc les apiculteurs. Cette dernière partie est importante pour le sujet et a été peu traitée dans les autres documents trouvés, le document est particulièrement complet.

5. J. Kim Kaplan. Colony Collapse Disorder : A Complex Buzz. Agricultural Research [en ligne], Mai/Juin 2008. Disponible sur http://www.ars.usda.gov/is/AR/archive/may08/colony0508.htm (consulté le samedi 14 Mai 2011).
Le document fait état des recherches actuelles sur les pesticides utilisés pour l’agriculture ainsi que par les apiculteurs sur leurs colonies d’abeilles et les interactions possibles entre traitements simultanés, qui pourraient être responsables du déclin des colonies d’abeilles.

6. Pascale Mollier, Magali Sarazin, Isabelle Savini. Le déclin des abeilles : un casse-tête pour la recherche. Inra Magazine n°9, Juin 2009. p. 12.
Le document explique la complexité à établir des causes claires concernant la disparition des abeilles, en déplorant la désorganisation de la filière apicole et l’absence d’unité dans la gestion de cette filière. Les auteurs notent un manque de publications et de recherches portant sur l’aspect économique et social des problèmes rencontrés actuellement.

7. Vincent Tardieu. L’étrange silence des abeilles. Lieu d’édition : Belin, Europe Media Duplication, 2009, Lassay-Les-Châteaux p. 354.
Ce livre présente une synthèse des recherches effectuées sur l’apiculture et le déclin des colonies d’abeilles, ainsi que des entretiens avec des apiculteurs et des chercheurs. Plusieurs causes sont mises en évidence, comme l’implication de l’agriculture intensive, les maladies, l’appauvrissement génétique des populations d’abeilles et la mauvaise gestion de l’espace rural.

8. Henri Clément. Le traité Rustica de l’Apiculture. Rustica éditions, p.532.
Informations générales sur la pratique de l’apiculture, sur les soins à apporter aux abeilles et la mise en place d’un rucher ou encore la recherche d’un emplacement favorisant la pratique de l’apiculture et la survie des abeilles.

9. Natacha Calestrémé. La disparition des abeilles, la fin d’un mystère. France 5, 2008, 52min.
Ce documentaire met en évidence les problèmes liés à l’organisation de la filière apicole, les causes de la disparition des abeilles et de la chute de la productivité en miel, l’importance de la filière apicole et des solutions durables pouvant être mises en place pour soutenir les apiculteurs (contrôle des pesticides,...).

10. Doug Shultz. Le silence des abeilles. National Géographic, 2007, 47min.
Exemple d’une région chinoise où une mauvaise politique d’aménagement du territoire a conduit à la disparition totale des populations d’abeilles, ainsi que les conséquences de l’absence d’abeilles.

Résumé global :

Le principal problème rencontré par les apiculteurs est un problème d’ordre économique qui résulte de l’effondrement des colonies d’abeilles. Même s’il apparaît en France qu’un certain nombre de parasites des abeilles posent aujourd’hui problème, il semble que la cause principale de l’effondrement des colonies d’abeilles soit les interactions entre les pesticides utilisés par les agriculteurs et les parasites ou les acaricides utilisés par les apiculteurs.
Il est donc possible d’améliorer considérablement le soutien aux activités apicoles. Les solutions proposées sont, d’une part, un contrôle plus strict des traitements chimiques autorisés et utilisés par les agriculteurs et apiculteurs et d’autre part, la mise en place de grandes zones réservées à l’apiculture et à l’agriculture biologique. Cela permettrait de réduire les pertes des colonies sans rendre les apiculteurs dépendant d’un soutien financier direct. Ces solutions doivent être appliquées globalement et ne pourront être mises en place qu’en réorganisant et en valorisant la filière apicole, dont la gestion et l’encadrement actuels sont inefficaces.

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)