Les différents types de plantes

Article mis en ligne le 23 février 2011 par Apicultrice68
Imprimer l'article logo imprimer

La pollinisation se pratique différemment selon les organes reproducteurs de la plante, qui peut alors être est considérée de type dioïque, monoïque, ou hermaphrodite.

Le Syndicat d’Apiculteurs de Mulhouse et Environs vous explique les différents types de plantes, qui font partie de l’environnement de notre chère abeille. Si certains noms peuvent paraître compliqués, leur définition éclaircissent bien le mystère qui les entoure.

Trois types distincts

Il y a trois types de plantes, qui se distinguent par leurs systèmes de reproduction :

- la plante dioïque : elle possède chaque type d’organe reproducteur sur des plants séparés (plants mâles et plants femelles). Le houblon, le houx et l’ortie en sont des exemples.

- la plante monoïque : ce type est caractérisé par la possession d’organes mâles et femelles sur le même plant mais dans des fleurs séparées (fleurs mâles et fleurs femelles). Des exemples en sont le noisetier, le châtaignier ou encore le maïs.

- la plante hermaphrodite : les fleurs des plantes de cette catégorie disposent chacune des organes mâles et femelles. Le tournesol, la rose et la primevère en font partie.

Comme vous l’aurez deviné, la nature a fait en sorte que pour certaines plantes, l’abeille n’ait pas besoin d’intervenir dans le processus de pollinisation. En revanche, son action sera essentielle pour la fécondation de beaucoup d’autres types de fleurs.

Gros plan sur le noisetier

Prenons en exemple un cas plus concret : celui du noisetier.

pollinisation du noisetier

ci-dessus : A : chatons mâles (par 2) ; B : fleur femelle.

Le noisetier commun (Corylus avellana) est un arbrisseau au bois souple de 2 à 4 mètres de hauteur. L’espèce est monoïque, c’est à dire qu’elle porte à la fois des fleurs mâles et femelles. Les chatons mâles se forment au cours de l’été et sont assemblés par 4 ou 5 sur de courtes pousses non feuillées, longs de 3 à 6 centimètres. Sa floraison, intéressante pour les abeilles, s’étend de février à mars.

Pour poursuivre la visite de nos champs et le déroulement de la pollinisation, vous pouvez en apprendre plus sur les différents groupes de pollens, qui sont également influents.

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)

Dans la même rubrique :