Les saisons polliniques

Article mis en ligne le 23 février 2011 par Apicultrice68
Imprimer l'article logo imprimer

Suivez le déroulement des trois saisons polliniques auxquelles l’abeille a affaire.

Voici un détail du fonctionnement des saisons polliniques, et des plantes qui se reproduisent à chacune de ces périodes.

De janvier à mai : la saison des arbres

Elle débute fin janvier ou mi-février dans le sud par les pollens de cyprès, genévrier, thuya puis se poursuit par la saison des arbres à chatons.
Le noisetier en est le précurseur, puis les autres suivent :
- saule
- peuplier
- hêtre
- châtaignier
- chêne
- charme
- bouleau
- aulne
- platane
A noter que le frêne et l’olivier sont présents sur deux saisons, celles des arbres et celle des graminées, qui se déroule au printemps.

De mai à juillet : la saison des Graminées

Toutes les espèces de la famille des Graminées ont des tiges creuses, rondes, ce qu’on appelle des « chaumes » et des feuilles alternes qui entourent plus ou moins longuement le chaume. Il s’agit généralement de fleurs hermaphrodites.

Des exemples connus sont la dactyle, le chiendent et l’ensemble des céréales (maïs, avoine, etc.)

Cette saison est la plus connue des saisons polliniques. Son temps fort se situe entre mai et juillet (parfois plus, suivant les régions et l’altitude). Les graminées regroupent plusieurs milliers d’espèces et sont présentes dans le monde entier.

De juillet à octobre : la saison des Herbacées

Les Herbacées sont, par définition, des plantes non ligneuses qui meurent après fructification.

Bien qu’elle débute souvent pendant la saison des graminées au printemps, la saison des Herbacées s’en distingue car elle se poursuit tout au long de l’automne.

En exemples d’herbacées, nous pouvons citer :
- l’anémone sylvie, qui fleurit de mars à avril dans nos bois
- le trèfle, dont la floraison peut s’étendre du mois de mai à juillet ou octobre
- la grande marguerite.

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)