Ruches et printemps

Samedi 24 Avril 2010

Article mis en ligne le 19 décembre 2010 par Apicultrice68
Imprimer l'article logo imprimer

Le contrôle de plusieurs ruches a soulevé des questions auprès des apiculteurs amateurs. Consultez l’article pour en savoir plus !

Et voilà le printemps bien entamé ! Que faire, à cette période de l’année, si je trouve des Varroas dans mes ruches ? Que faire si une de mes ruches est faible tandis que l’autre ne l’est pas ? Est-ce normal toutes ces cellules de faux bourdons sur mes cadres ? Ce sont les questions qui se sont posées lors de cette journée de cours pratiques du 24 avril.

Ma ruche stagne : quand faire mon traitement anti-varroa ?

Il peut arriver que des ruches stagnent, c’est-à-dire qu’elles se développent peu au printemps, avec un faible nombre d’abeilles. Dans ce cas très précis, un traitement contre le Varroa peut être nécessaire à cette époque de l’année à condition que les cadres de hausses n’aient pas encore été placés. En effet, l’odeur des traitements contre le Varroa ainsi que les molécules chimiques contenues dans ces produits seraient retrouvés dans le miel.

Il a cependant été noté qu’un traitement à l’acide formique pouvait être effectué malgré le fait qu’une hausse soit présente sur la ruche. Cependant, comme pour d’autres traitements, le traitement à l’acide formique est loin d’être sans danger pour les abeilles. Nous vous invitons à consulter les notices d’utilisation des différents produits que vous utiliserez.

Contrôle de ruches et essaimage

La visite de deux ruches a montré

- qu’une ruche avait un nombre d’abeilles important qui ramenaient une grande quantité de pollen et de nectar. On y a placé une hausse.

- que la seconde ruche était plus faible car elle avait subi une maladie en 2009 et le traitement l’a fortement affaiblie.

Où intervient l’essaimage ?

Les deux ruches visitées étant contiguës, on se propose d’intervertir leurs emplacements en pleine journée. Ainsi, la ruche la plus faible récoltera un grand nombre d’ouvrières de l’autre ruche qui seront adoptées. De cette manière, la ruche la plus importante n’essaimera pas car elle aura perdu beaucoup d’abeilles, la deuxième ne sera pas trop faible car elle en aura gagné.

enfumage toit de ruche

L’échange d’emplacement n’a pas été effectué pour le moment. Il faut en effet s’assurer que les ruches sont en bonne santé pour éviter une contamination lorsque les abeilles de l’autre ruche seront adoptées.

Les faux-bourdons et le printemps

Une question a été posée quant à la forte proportion de mâles sur les cadres de couvain à ce moment de l’année. Notre professeur d’apiculture a répondu qu’il était normal, à cette période, de trouver de nombreuses cellules de mâles, parfois un cadre entier de couvain d’abeilles mâles, sans que la ruche ne soit forcément dite bourdonneuse, c’est-à-dire sans plus de reine.

Le forum
Poser une question ou commenter cet article (pas encore de message)